INSPIRATION BLUES

Partager notre passion pour le blues et les musiques d'inspiration blues (rock, blues-rock, soul, jazz, southern rock)---------------------------------------- -- Every day is a good day for the BLUES
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L. C. Mc Kinley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lee Mc Coy



Messages : 2306
Date d'inscription : 29/08/2009
Localisation : Paradis

MessageSujet: L. C. Mc Kinley   Lun 26 Juin - 18:15

Le chanteur et guitariste L. C. (Lonnie Graham) Mc Kinley grava sous son nom dix neuf titres de 1953 à 1964, toujours dans la ville de Chicago.

Passant des labels "Parrot", "States", "Vee Jay", "Bea & Baby" et des enregistrements publiés sur l'album "Sunnyland"...il ne semble pas avoir obtenu grand succès.

Il fut l'accompagnateurs de quelques autres confrères, puis disparu des studios d'enregistrements.

En Janvier et Aout 1955, il grava pour le label "Vee Jay" huit titres, dont trois sont reproduits sur une compilation axée sur ces productions.

The very best of Blues volume 1, Vee Jay", Collectables (Rhino) COL CD 7269 de 2000, note de Bill Dahl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Mc Coy



Messages : 2306
Date d'inscription : 29/08/2009
Localisation : Paradis

MessageSujet: Re: L. C. Mc Kinley   Mer 28 Juin - 12:31

Aux deux sessions gravées pour le label "Vee Jay", du beau monde entoure L. C. (aussi Lewis C.) Mc Kinley, le pianiste Bob Call, les saxophonistes ténors James "Red" Holloway, Johnny Board, Ernest Cotton.

Les batteurs Vernell Fournier et Odie Payne tiennent aussi les baguettes...

Deux titres sont aussi présentés sur le volume deux de la série de rééditions de cette marque:

"The very best of Blues volume 2, Vee Jay", Collectables (Rhino) COL CD 7270 de 2000, note de Bill Dahl.

Ces deux CD sont absents de la discographie de L. C. Mc Kinley reproduite sur le site "wirz.de- music".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Mc Coy



Messages : 2306
Date d'inscription : 29/08/2009
Localisation : Paradis

MessageSujet: Re: L. C. Mc Kinley   Ven 30 Juin - 9:12

Malgré ces trois rééditions, incluant cet album, il reste encore aujourd'hui deux inédits provenant de ces deux sessions...

Ce vinyl faisant partie d'une série de quatre, regroupaient du matériel venant des catalogues "Chance" et "Vee Jay", avec la publication d'inédits.

Quatre titres présentés sur ce vinyl, dont deux inédits pour l'époque sont aux côtés d'enregistrements de Jimmy Eager (Tampa Red), Birmingham Jones, Hubert Sumlin et l'harmoniciste Willie Cobbs.

"Chills and fever, Blues masters volume 4", Charly CRB 1080 de 1985, note de Bez Turner avec discographie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Mc Coy



Messages : 2306
Date d'inscription : 29/08/2009
Localisation : Paradis

MessageSujet: Re: L. C. Mc Kinley   Dim 2 Juil - 12:15

Chicago, 19 mai 1953, L. C. Mc Kinley grave trois titres pour le label "Parrot" qui resteront inédits très longtemps...

Les accompagnateurs présent à cette session sont tous connus des amateurs de longues dates, le saxophoniste ténor Lorenzo King (Lorenzo Tucker pour le site wisz.de- music), le pianiste Curtis Jones, Alfred Elkins à la contre- basse et le batteur Judge Riley!

Deux titres parurent sur une compilation rarissime, deux autres sur un album, dont un autre inédit, réédité en CD avec la référence 7025.

"Chicago style, Cool playing Blues", Relic 7016 de 1989, note de Dick Shurman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Mc Coy



Messages : 2306
Date d'inscription : 29/08/2009
Localisation : Paradis

MessageSujet: Re: L. C. Mc Kinley   Mar 4 Juil - 10:16

11 janvier 1954 à Chicago, L. C. (également Larry C. sur certaines sources...) Mc Kinley est convié à un séance dans les studios...

Accompagné cette fois- ci du pianiste Eddie Boyd en replacement de Curtis Jones, avec changement partiel d'autres musiciens, quatre faces seront enregistrées sous son nom, dont deux publiées par le label "States", les deux autres restant inédits très longtemps.

Bien qu'édités partiellement depuis un petit moment, dont un sur vinyl japonais, cette session est enfin disponible entièrement sur ce CD:

"Long man blues, Classic Blues vocal", Delmark DE- 717 de 2000, note de Bill Dahl avec discographie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Mc Coy



Messages : 2306
Date d'inscription : 29/08/2009
Localisation : Paradis

MessageSujet: Re: L. C. Mc Kinley   Jeu 6 Juil - 10:01

Y aurait- il un style "Chicago Blues" et rien à côté (c'est la mode présidentielle...) autrement dit "Chess" "Chess" ou rien? No

De minuscules marques de disques parvinrent à survivre quelques années au tournant des années 50 et 60, sans aucune finance, c'est le cas de "Bea & Baby".

Quelques "célébrités" firent un petit séjour, comme L. C. Mc Kinley qui enregistra deux titres en 1959, ou participa le saxophonistes ténor Red Holloway, aux côtés d'autres musiciens oubliés depuis long temps.

Un album centré sur ce label contient ces deux faces:

"Meat & Gravy from Cadillac baby, Trying to make à living volume 3", Red Lightnin RL 00021 probablement des années 60/ 70, note anonyme avec référence et discographie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Mc Coy



Messages : 2306
Date d'inscription : 29/08/2009
Localisation : Paradis

MessageSujet: Re: L. C. Mc Kinley   Sam 8 Juil - 18:29

Ou ai' je bien pu acheté cet album, du côté du Boul' Mich ou dans le 4° arrondissement, mais c'était bien avant l'ouverture de "Boogie" à Levallois, peut- être au début de 70... Neutral

En tous cas ce genre de compilations dont deux bandes restent un mystère, des chercheurs amateurs qui éditaient du matériel inédit, toujours pas disponible en CD il me semble....il y en eu un petit nombre!

Ces deux faces probablement enregistrées en 1964 à Chicago, relèvent de la surprise, les accompagnateurs sont toujours inconnus, à part le guitariste et chanteur...qui seront ses dernières prouesses musicales sur disques semble- t- il.

Double pochette, plusieurs feuillets avec photographies, deux pages de notes, deux pages de publicités pour la marque de disques, pas de détails sur la provenance de ces bandes probables, mais heureusement des auditions possibles pour les possesseur de cette galette...

"Chicago anthology", Sunnyland KS- 101 non daté, note de Mike Leabitter avec discographie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Mc Coy



Messages : 2306
Date d'inscription : 29/08/2009
Localisation : Paradis

MessageSujet: Re: L. C. Mc Kinley   Lun 10 Juil - 19:01

Le 10 mai et 11 aout 1953, L. C. Mc Kinley participe à deux séances d'enregistrements à Chicago, accompagnant à la guitare le pianiste Curtis Jones.

Deux puis quatre titres sont gravés avec la même formation, batteur Judge Riley, Alfred Elkins à la contre- basse, et Lorenzo King en tant que saxophoniste ténor.

Si les deux premiers parurent sur le label "Parrot", le reste resta inédit très longtemps avec des éditions plutôt fantomatiques en albums.

Les hollandais produisirent quatre faces de ces deux sessions, dont deux inédits, inhumés avant sur un hypothétique vinyl.

"Blues and trouble, Curtis Jones", oldie Blues OL 2824 de 1980, note de Martin Van Olderen avec discographie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Mc Coy



Messages : 2306
Date d'inscription : 29/08/2009
Localisation : Paradis

MessageSujet: Re: L. C. Mc Kinley   Mer 12 Juil - 9:02

En temps que guitariste L. C. Mc Kinley participa à deux sessions le 30 juin 1951 et 19 juin 1952 à Chicago aux côtés du pianiste Eddie Boyd.

Sept titres furent enregistrés, cinq au cours de la première séance, dont une prise alternative, dont trois restés inédits, la seconde, deux, les autres furent publiés sur le label "J. O. B.".

Sur d'autres sessions de la même époque de ce pianiste, L. C. Mc Kinley est remplacé par Lee Cooper ou Robert Lockwood.

Finalement ces faces furent publiées plusieures fois en album puis en CD, sauf la prise alternative.

"Eddie Boyd, Five long years, The complete recordings vil. 2 1951- 1953", EPM 160562 de 2004, note de jean Buzelin avec discographie.

Les renseignements discographiques proviennent du livre "Blues discography", différents du contenu du livret du CD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Mc Coy



Messages : 2306
Date d'inscription : 29/08/2009
Localisation : Paradis

MessageSujet: Re: L. C. Mc Kinley   Ven 14 Juil - 12:11

Le 11 janvier 1954, à la même sessions que les enregistrements de L. C. Mc Kinley, fut mis en boite un titre avec le saxophoniste Ernest Cotton qui l'accompagnait, chantant à l'occasion.

Ce morceau resté inédit, fut exhumé dans la série de rééditions entreprise par Bob Koester des bandes du label "States".

Eddie Boyd est au piano, ainsi que Ransom Knowling et Odie Payne.

"Long man Blues, Classic Blues vocals by...), Delmark DE- 717 de 2000, note de Bill Dahl avec discographie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L. C. Mc Kinley   

Revenir en haut Aller en bas
 
L. C. Mc Kinley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INSPIRATION BLUES :: ARTISTES :: ARTISTES BLUES-
Sauter vers: